Le pendule divinatoire vous répond en direct
Obtenez une réponse ‘oui ou nonen ligne
Side left

Congrès international de la Radiesthésie

Session du 3 au 7 juin 1935 à Paris

Pendule de radiesthésie

I. GÉOLOGIE ET PROSPECTIONS.

Rapporteur: le Vicomte Henry DE FRANCE, Château d'Arry, par Regnière-Écluse (Somme). Cette section comprend tout ce qui a trait à l'exploration interne de la terre: recherches d'eau, de minerais, de combustibles solides et liquides, et, dans une certaine mesure, fouilles archéologiques. Nous attirons spécialement l'attention de nos collègues et sollicitons d'eux des travaux sur:

  • 1° Les méthodes d'appréciation des profondeurs, les appareillages adjuvants.
  • 2° La Rémanence et les moyens de la différencier des corps réellement en place; la durée de la rémanence.
  • 3° Moyens pratiques de reconnaître et si possible d'éliminer les Images radiesthésiques.

Ne pas confondre avec la rémanence, les Images radiesthésiques formées autour d'un centre métallique (pièces de monnaie, trésors, fragments minimes de métaux, etc.)

Nous demandons à nos collègues de bien vouloir nous communiquer les résultats obtenus en indiquant les méthodes employées.

Nous ne ferons état que des travaux exécutés sur le terrain et suivis de fouilles ou sondages dont le résultat a été dûment constaté.

Les travaux exécutés d'après les indications fournies par les lectures sur plans devront être adressés à la section de téléradiesthésie.

II. MÉDECINE.

A) Médecine Générale.

Rapporteur: M. le Docteur FOVEAU DE COURMELLES, 37, rue Cambon, Paris (1er).

Les différentes méthodes d'investigation en médecine radiesthésique. Diagnostics et traitements. Les diverses catégories de radiesthésistes médicaux: légalité et illégalité.

B) Applications particulières.

Rapporteur: M. le Docteur LEPRINCE, 57, avenue d'Italie, Paris.

  • 1° Les radiations nocives. Existe-t-il des radiations nocives provenant, soit du sous-sol, soit des radiations cosmiques.
  • 2° Quelles sont les personnes les plus sujettes à ces influences ?
  • 3° Existe-t-il des périodes où certaines personnes ressentent plus spécialement ces influences (orages magnétiques, taches solaires, influences lunaires, etc.).
  • 4° Y a-t-il un rapport entre ces périodes et les mouvements de certains astres?
  • 5° Quels sont les phénomènes morbides les plus fréquemment constatés? a) Circulation, tension artérielle; b) système nerveux ; c) atteintes rhumatismales.

Au point de vue psychique: a) Radiations cérébrales en général: expériences physiques et physiologiques; b) radiations cérébrales sympathiques; c) antipathiques. Comment peut-on les expliquer?

C) Enquête sur les lectures sur photographie, etc.

Où en est la question des lectures médicales sur photographie, etc.

Exemples et résultats de lectures contrôlées. Essai de pourcentage.

III. MÉDECINE VÉTÉRINAIRE.

Rapporteur: M. le Docteur Vétérinaire Abel MARTIN, Airaines (Somme).

Les applications de l'investigation radiesthésique à la médecine vétérinaire: les méthodes, les résultats.

IV. PHARMACIE.

Rapporteur: M. le pharmacien LESOURD, 88, rue Duhesme, Paris (XVIIIe).

Radiesthésie pharmaceutique dans l'officine: étude des produits simples ou composés.

Rapports avec le client radiesthésiste.

Rapports avec le médecin radiesthésiste.

Radiesthésie pharmaceutique dans le laboratoire.

  • 1° Analyse qualitative des produits.
  • 2° Analyse quantitative des produits.
  • 3° Analyse biologique sur urine, sang, etc. : technique, appareils, méthodes, résultats (positifs et négatifs).
  • 4° Analyse hydrominérale.
  • 5° Analyses diverses.

V. AGRICULTURE

Rapporteur: M. NICOLLE. Adresser jusqu'à nouvel ordre les communications au Secrétariat de l'A. A. R., 105, boulevard Magenta, Paris (Xe), avec la mention: Congrès, sur l'enveloppe.

Influence des diverses radiations sur la vitalité des plantes et de leurs graines. Sélection de celles-ci.

Analyse des sols et des engrais ou traitements qui leur conviennent.

VI. TÉLÉRADIESTHÉSIE

Rapporteur: M. le Commandant DE LA BASTIDE, château de Pressac, par Chabanais (Charente).

Définition de la Téléradiesthésie ; son domaine, ses méthodes. Les conditions optima du travail, pourcentage des réussites et des échecs.

Compte rendu

La session de ce congrès, qui s'est tenu à Paris du 3 au 7 juin, fut des plus brillantes. On y remarquait plusieurs délégués étrangers, le docteur et Mme Papathanasiou (Grèce), MM. Villemin, l'abbé Mermet, von Gunten et Rochat (Suisse), le colonel Bell (Angleterre), Pommeret (Tchécoslovaquie), de Lalieux de la Rocque (Belgique), Dosséna(Italie), l'abbé Dahn (Iran), Grabianka (Pologne), etc.

M. Armand Viré, président, ouvre le congrès en constatant la prospérité et la popularité grandissante de la radiesthésie, tout en déplorant que certains collègues la discréditent en opérant sans connaissances scientifiques suffisantes, ou en lançant à grand orchestre des expériences téméraires, dont les bases sont insuffisamment établies.

Le vicomte Henry de France traite des rapports de la prospection et de la géologie et son fils parle de la prospection en avion, qui peut rendre de grands services dans la prospection des contrées vierges ou peu explorées.

Toute la journée du lendemain fut consacrée aux questions médicales. Le docteur Foveau de Courmelles, à peine rétabli d'une grave opération de radiodermite, donne de sages conseils aux médecins qui, tout en exploitant des domaines nouveaux, ne doivent pas oublier les principes de leur art, en se livrant pieds et poings liés au diagnostic de radiesthésistes non médecins. Ceux-ci doivent rester les collaborateurs et non les maîtres du médecin.

Le docteur Leprince traite des radiations nocives du sous-sol d'origine tellurique ou cosmique. Longue discussion de laquelle il ressort que la question mérite d'être étudiée plus à fond. Le président Armand Viré, dont le bon sens scientifique et prudent a plus d'une fois servi de frein à des théories radiesthésiques hasardeuses, rappelle qu'on établit souvent des dogmes sur des constatations insuffisamment nombreuses ou insuffisamment étudiées. La question est d'importance et mérite d'être reprise à fond dans les congrès ultérieurs.

M. Larvaron, professeur départemental d'agriculture, à Rennes, expose les curieuses expériences sur les plantes. La radiesthésie permet de sélectionner les graines, d'augmenter la vitalité et le rendement des végétaux et de corriger certains défauts du sol.

Le docteur Abel Martin applique,avec certaines variantes, les méthodes médicales aux animaux, et dans un rapport très documenté en montre les heureux résultats, tandis que M. Lesourd nous décrit, avec tableaux, graphiques et statistiques à l'appui, les gros avantages que l'analyse pharmaceutique en peut tirer.

Enfin le commandant comte de La Bastide traite de la téléradiesthésie. Il montre les résultats incontestables qu'elle a déjà enregistrés, mais il met en garde les débutants — et quelques autres — contre un excès de présomption.

Entre temps avait eu lieu une belle excursion à Château-Thierry, où les excursionnistes s'exercèrent, avec un succès bien constaté, sur des souterrains et une source minérale.

Une conférence publique, très appréciée, réunit les représentants étrangers ci-dessus nommés, qui donnèrent d'abondants détails sur les méthodes radiesthésiques et leurs résultats dans leurs pays respectifs.

La Petite Gironde a publié l'intéressant compte rendu cidessous de son envoyé spécial: La prospection sur le terrain s'est déroulée à Château-Thierry dans les conditions de travail les plus intéressantes. Dans le parc du château, les radiesthésistes, munis de plans, durent y faire le tracé des souterrains reconnus, uniquement par la prospection du sol, à l'aide de baguettes et pendules.

Au bout de deux heures, le sifflet d président retentit, indiquant la cessation des travaux.

Les premières confrontations permirent de se rendre compte que de nombreux résultats étaient exacts.

Cet exercice essentiellement pratique démontre de façon incontestable que ceux qui veulent travailler sérieusement arrivent à des résultats intéressants.

Il serait utile que tous ceux qui prétendent manier le pendule habilement, après l'avoir vu girer ou osciller entre leurs mains, prennent ainsi une idée exacte de la valeur du talent qu'ils annoncent.

Henry de France donne un aperçu de l'utilité de la radiesthésie en agriculture. En effet, par des essais comparés, on a mis en évidence qu'il était possible d'analyser les terrains, et conclure à la teneur des engrais à y incorporer; trouver le genre de culture convenant à chaque terre; déterminer la vitalité des plantes et chercher les remèdes, etc.

Il est certain que les populations des régions agricoles ont là un moyen précieux à leur disposition.

Enfin, M. de La Bastide parle de la prospection sur plan, d'autant plus intéressante qu'elle permet d'atteindre le but sans se déranger.

Divers procédés sont indiqués,mais il est évident qu'ils sont l'apanage des radiesthésistes hypersensibles. De plus la téléradiesthésie n'autorise pas encore à dire qu'elle est exempte erreurs. Il reste à en trouver les causes pour faire un pas de plus vers le progrès.

Les rapports de chaque section seront publiés, in extenso, dans le bulletin des Amis de la Radiesthésie, 105, boulevard Magenta, à Paris.

Le discours de clôture est ensuite prononcé par le président. Pour conclure, nous devons reconnaître que ce Congrès fut réussi en tous points, que la radiesthésie, bien vivante, trouve son application effective dans de nombreuses branches, et n'est point, comme certains se plaisent à la faire croire, le propre des illuminés ou des piqués.

Jean DE LAS BORJAS.

Side right